Édition limitée

Adorado 1967, Rueda, Espagne

58,50

Un vin intense et fin, structuré, salin, rond, très complexe et équilibré. Longueur en bouche, épicé, gras avec de la persistance. Tout simplement unique.

En stock

Cépages

Verdejo, Palomino

Température de dégustation

Servir à 16°C

Conditionnement

Bouteille de 75 cl

Potentiel de garde

Éternel

Description

Le vignoble de Menade : l’alliance de la tradition et de la technologie pour des vins nature inédits

La fratrie Sanz, Marco, Alexandra et Richard, sixième génération de ce vignoble au cœur de Castilla y León en Espagne, se sont obstinés à trouver l’alliance avec les ressources de l’environnement et les pratiques de culture traditionnelles et naturelles. Ainsi à Menade les traitements chimiques ont laissé place aux techniques naturelles, comme les infusions de plantes (orties, cannelle…) ou sérum de lait, qui sont respectueuses du sol, des vignes et des levures.

Les insectes qui peuplent le vignoble de Menade sont de fidèles alliés quant à la prévention des parasites. Ils sont attirés grâce à des extraits aromatiques sur les zones voulues pour qu’ils agissent comme des prédateurs, ils retournent ensuite se reposer dans leurs « hôtels », des jardins de pollinisation riches en plantes aromatiques ou les insectes et reptiles vivent en harmonie. L’écosystème du domaine est complété par une série d’arbustes et arbres mobiles avec l’objectif d’améliorer la biodiversité qui peuple le vignoble.

Toutes ces pratiques se retrouvent au final dans les vins, en plus d’êtres goûteux, ils font du bien, sans allergènes et sans histamines.

Adorado de Menade

Quand le vin était un aliment, quand il racontait les histoires des viticulteurs de la région de Rueda, quand le vignoble était un enchevêtrement de vielles vignes de verdejo et palomino, est né adorado, en 1967. Un vin élaboré avec la technologie la plus austère, les mains. Chaque année il recevait une petite cure de jouvence, sous voile de flor, avec le système de criaderas et soleras.
Avec le temps il est s’est oxydé, et ceci lui a apporté sa grandeur. Adorado est le vin du grand père, du père, des enfants… des Sanz.